Conseils pour bien choisir un prestataire offshore

prestataire offshore

Actuellement, de nombreuses entreprises optent pour l’externalisation de certaines de ses tâches. Cette solution permet en effet de profiter de divers avantages, notamment un coût réduit, l’optimisation de l’image de marque, la possibilité de se consacrer entièrement sur son cœur de métier. Or, pour bénéficier pleinement de tous ces avantages, le chef d’entreprise doit faire le bon choix sur le prestataire avec lequel il va collaborer. Pour éviter les mauvaises surprises, de nombreux critères doivent être pris en compte afin de trouver la société offshore pouvant répondre à ses besoins.

Sous-traiter avec intelligence

 Externaliser ses services ne doit pas être une décision prise à la légère. Avant de se lancer dans cette voie, le chef d’entreprise doit d’abord identifier ses besoins : quel service externaliser ? quels résultats sont recherchés ? quelle stratégie adopter avec le prestataire ? Pour commencer, confier les tâches non stratégiques à une société d’externalisation est une bonne solution avant d’étendre le partenariat si c’est satisfaisant.

Trouver le bon équilibre entre tarif et qualité des prestations

 C’est un élément crucial pour une externalisation. Généralement, une entreprise choisit de sous-traiter pour faire diminuer ses frais. Externaliser permet en effet de réaliser 30 à 60 % d’économie. Cependant, il peut y avoir des prestataires offrant le même tarif, mais une qualité de service différente. L’essentiel est donc de chercher le bon équilibre entre un service de qualité et un tarif avantageux.

S’assurer de la qualité des prestations

Le prestataire doit être capable de répondre aux besoins de son client. Il doit aussi être en mesure de s’adapter rapidement à des changements de stratégie. L’entreprise client doit vérifier les compétences de la main d’œuvre mise à sa disposition en se rendant sur place. Elle doit également vérifier le mode de recrutement du personnel et les diplômes exigés, c’est la garantie que l’équipe dispose des connaissances nécessaires pour fournir des prestations de qualité. Les entreprises comme BPO Madagascar par exemple disposent de plusieurs années d’expérience pour mener à bien toutes les tâches qui lui sont confiées allant de la saisie de données à la permanence téléphonique.

Ne pas négliger les références de la société offshore

Pour s’assurer de la qualité des services proposés par le prestataire, l’entreprise client peut demander des renseignements sur les démarches de suivis de projets et de livraison mis en place par son prestataire. Elle peut obtenir des informations supplémentaires en se renseignant sur les retours d’expérience auprès des autres clients en les contactant. L’entreprise doit également chercher des informations sur les actionnaires, et le chiffre d’affaires du prestataire de service.

Bien vérifier les clauses du contrat

 Ce dernier critère ne doit pas être négligé. Que ce soit pour un partenaire à l’étranger ou dans le même pays, coopérer dans un cadre légal et sous contrat est primordial. Le contrat doit contenir les clauses mentionnant le respect des données, le retard de livraison, les imprévues, les modes de résiliation du contrat, la durée du contrat… L’entreprise client doit également vérifier le mode de paiement qui doit être en totale transparence et légal pour éviter tous soupçons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *