Comment obtenir facilement l’Aipr encadrant ?

Selon la réforme anti-endommagement, applicable depuis le 01/01/2018, l’Aipr a subi plusieurs modifications. L’encadrant est défini comme étant un responsable qui soit chef de chantier ou conducteur de travaux. Ses principales attributions vont faire en sorte qu’il va appréhender toutes les démarches à effectuer durant tout le déroulement des travaux. La question qui se pose serait de savoir comment suivre une formation afin d’obtenir cette autorisation ?

Le rôle de l’encadrant dans la réalisation de travaux

La législation en vigueur exige la présence d’au moins un employé détenteur de l’AIPR encadrant sur un chantier. Tout manquement à cette règle est passible de sanction. Quelles sont les compétences requises pour cet encadrant et qui vont donc être acquises au cours de la formation ? Afin d’être rigoureux et efficace, l’encadrant doit donc assurer :

  • La maîtrise de la réglementation anti-endommagement de réseaux ;
  • La connaissance des différentes responsabilités des acteurs et les sanctions encourues en cas de manquement à la loi en vigueur
  • La capacité d’appliquer les procédures relatives aux Déclarations de travaux indispensables avant et au moment de les commencer.
  • Savoir interpréter les documents du chantier ;
  • La mise en place du marquage adéquat au sol et déployer les actions préventives de sécurité avant le démarrage du chantier ;
  • La connaissance parfaite des consignes et les conditions qui peuvent conduire à un arrêt de chantier ;
  • La maîtrise des contraintes en rapport avec les travaux urgents et toutes les mesures applicables en cas d’accident.

Qu’est-ce que le guichet unique ?

L’AIPR encadrant est en mesure d’identifier les exploitants de réseaux qui se trouvent dans la zone de son chantier. Pour cela, il dispose du guichet unique qui répertorie tous les réseaux sur le territoire français. Avant de procéder à la phase de déclaration de projet de travaux, il est obligatoire de procéder à la vérification de la proximité des réseaux pour une anticipation de tout danger potentiel. Pour y accéder, le télé service reseaux-et-canalisations.gouv.fr est considéré comme un outil efficace car il est continuellement actualisé.

Comment trouver un organisme de formation ?

Pour faire face à ces nouvelles contraintes, des organismes de formation vont proposer des sessions d’une journée dédiée à la formation et à l’examen QCM constituant l’épreuve pour l’obtention de l’AIPR encadrant. La formation Aipr encadrant se déroule sur une journée et l’examen dure 1 heure. Aucun prérequis n’est exigé pour cette formation. Son contenu reprend toutes les notions indispensables dans le cadre de la loi anti-endommagement. L’évaluation des risques liés aux travaux à proximité des chantiers est approfondie ainsi que le rappel des règles d’organisation et des conditions pour l’arrêt du chantier.

À quel centre d’examen s’adresser ?

Le centre de formation est habilité à faire passer l’examen QCM i débouchant sur l’obtention de l’AIPR encadrant s’il est réussi. Pour cela, le candidat doit obtenir un score d’au moins 36 points sur 60. Le centre d’examen doit être reconnu comme un centre d’examen par QCM et figurer dans la liste du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire ou MTES.

Qu’est-ce l’endommagement ?

Avec les difficultés constatées par les exploitants de réseaux à répondre et à actualiser la cartographie des réseaux enterrés et des canalisations, cette réglementation a institué le renforcement du recours au guichet unique. L’objectif de ce cadre plus contraignant est destiné à améliorer et recenser tous les sites et de mettre à la disposition des acteurs des outils plus performants. Elle prévient donc des accidents ou des coupures de réseaux.

La DT et DICT ou Déclaration de Travaux avec Intention de Commencer les Travaux

Avant leur mise en œuvre, il est impératif de déclarer aux exploitants des travaux intervenant dans une zone comportant des réseaux enterrés et des canalisations. La DT ainsi que la DICT vont intervenir avant le commencement des travaux et émaner du maître d’ouvrage. Si les travaux ne sont pas engagés dans un délai de 3 mois après la consultation du guichet unique, la déclaration sera à renouveler.

Le maître d’ouvrage et est-il concerné par l’AIPR ?

Le maître d’ouvrage est défini comme étant le client à l’origine de la commande du chantier. Il peut donc s’agir d’un particulier ou d’un professionnel. Un architecte d’intérieur ou un bureau d’études, par exemple, auquel le client final aurait délégué cette responsabilité peuvent intervenir en qualité de maître d’ouvrage qu’il ne faut pas confondre avec le maître d’œuvre.

pour en savoir plus sur les avantages de la formation AIPR encadrant vous pouvez visiter cette page: https://aipr-formations.com/qcm-aipr-encadrant/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *